lundi 21 août 2017

Massage : On s'en fout que vos jambes soient épilées ou non

Mesdames, et messieurs (parce que ça arrive de plus en plus souvent), arrêtez de stresser avec votre épilation ou votre rasage dû pour être fait. On rencontre parfois des "ours très, très poilus" et ça ne nous dérange pas le moindre du monde.
On rencontre toutes sortes de gens sur notre table : des granos qui prônent la nature jusqu'à ne jamais faire d'épilation de leur vie (hommes et femmes inclus), des barbus " à la ZZ top", des top models et des sportifs qui se rasent le corps au grand complet.

Accepter les préférences des gens tels qu'ils sont fait parti de notre définition de tache. On n'est pas là pour donner une cote de beauté selon les normes que le client juge être les bonnes à suivre. Ces fameuses normes varient d'un client à l'autre! Sincèrement, on est là pour vous faire du bien et pour que vous vous sentiez mieux dans votre peau. Mais... vous devez faire votre bout de votre côté : accepter vous-même l'état de votre apparence lors de votre massage.

Connaître nos services et prendre RDV en ligne : www.latelierjml.com
lire d'autres articles : www.aupigon.com

Conseils des photographes Magnum 2

"Essayez tout. Photojournalisme, fashion, portrait, nu, peu importe, n'importe quoi. Vous ne savez pas quel genre de photographe vous êtes tant que vous ne l'avez pas essayé. Pendant une vacances d'été (au college), j'ai travaillé pour un photographe "born-again tabletop". Toute la journée, nous photographions des chaussettes en écoutant de la musique chrétienne à la radio. Cet été-là, j'ai appris que j'étais ni un photographe de studio ni un chrétien "born-again". Une autre année, j'ai travaillé pour un petit journal régional et j'ai été surpris d'apprendre que j'appréciais les affectations photographiques. Le plaisir est important.Vous devriez aimer le processus et le sujet. Si vous vous ennuyez et que votre sujet vous rend triste, ça va paraître dans vos images. Si, dans votre coeur, vous avez envie de photographier des chatons, prenez des photos de chatons.

Alex Soth page 10

Connaître nos services : www.latelierjml.com
Lire d'autres articles : www.aupignon.com



vendredi 18 août 2017

Conseils des photographes Magnum 1

"Procurez-vous une bonne pair de souliers de marche et... tombez en amour."

de Abbas, page 7


"Je conseillerais de lire beaucoup de livres et de regarder le moins possible le travail des autres photographes. Travailler tous les jours mais sans affectation ni argent - travailler, travailler, travailler pour se discipliner et non pas pour les éditeurs ni pour les prix. Aussi, collaborez avec des gens qui ne sont pas nécessairement des photographes mes des gens que vous admirez. Le mot clé est "participation"!"

de Alex Majoli, page 9

J'ai déjà été faire des reportages photojournalistiques en sandales : ce n'était vraiment pas une bonne idée. J'ai loupé plein d'occasions photo à cause de ça et je me suis même tordue une cheville (j'aurais pu me blesser beaucoup plus).

Je regarde peu le travail des photographes actuels, plus ceux du passé (ceux qui ont fondé les bases de l'art). J'avoue que je ne suis pas aussi disciplinée que je ne l'étais lorsque j'étais photojournaliste. J'ai d'autres préoccupation et j'ai besoin de variété. Mais je collabore avec des gens de diverses disciplines.

Pour connaître nos services : www.latelierjml.com
Pour lire d'autres articles : www.aupignon.com

Massothérapie et massacrothérapie

La très grosse majorité pense que plus ça fait mal pendant un massage, plus c'est efficace.

FAUX. C'est juste FAUX et rien d'autre que FAUX!

Oui, on peut ressentir un certain niveau de douleur et de sensations plus ou moins agréables pendant un massage. Ces manifestations sont normales lorsqu'il y a particulièrement de l'inflammation et quand on travail sur certaines formes de tensions.

Il existe des situations où il également normal de ressentir des inconforts pendant 24 à 72 heures. C'est le cas lorsqu'il y eu un travail en profondeur sur des rhomboïdes très tendus par exemples. Les manoeuvres de type friction créent une sensation de brûlure sur la surface de la peau, et les pressions très fortes réalisées avec précisions peuvent donner l'impression d'avoir un bleu, mais il n'y en a pas. Il est à retenir que ces sensations normales sont localisées.

Ce qui n'est pas normal, c'est d'avoir réellement des ecchymoses et d'avoir l'impression qu'un train nous est passé dessus le lendemain du massage. Quand cela arrive, c'est que le massothérapeute a blessé son client. Manifestement, quand il y a des bleues, c'est que des vaisseaux sanguins ont éclatés... Et puis, avoir des courbatures est contradictoire avec "massage qui détend des muscles". Or, avoir l'impression qu'un train est passé sur nous = avoir des courbatures... Autre chose, cette sensation de train qui a passé est possiblement causée par des microdéchirures dans les tissus. En d'autres termes, il y a des lésions microscopiques et le corps a besoin de se réparer.

Voici le barème à suivre pendant le massage pour éviter de dépasser les limites que le corps est capable de supporter : Si le client se crispe pendant un massage : la pression est trop forte, il faut la réduire. Si la douleur que ressent le client est tolérable : ça va bien, mais il faut rester alerte et s'assurer constamment que ça ne deviennent pas désagréable ou "trop".

Dernière chose à retenir : parfois un massage doux est aussi efficace, voire beaucoup plus efficace, qu'un massage qui fait mal parce qu'il respecte l'intégrité du corps et les limites du client,

Prenez rendez-vous en ligne avec nous et consulter nos services de massage : http://www.latelierjml.com/l-atelier-jml---olea--clinique-de-massotherapie-et-de-perinatalite.html
Connaître nos divers services : www.latelierjml.com
Lire plus d'articles : www.aupignon.com



lundi 14 août 2017

C'est VOTRE massage

C'est vous qui désirez recevoir un massage, c'est vous qui le recevez et c'est vous payez pour ce service. Autant qu'il soit à votre goût!

Trop fort, trop doux, plus spécifique, plus général, avec ou sans huile essentielle, avec travail sur les points d'accupuncture, etc. À vous de le spécifier avant ou pendant le massage.

Vous avez froid : demandez une couverture chaude.
L'appui-tête vous dérange : demander à l'ajuster.
Vous n'aimez pas vous faire masser une partie de votre corps : dites-le.
Quelque chose vous dérange : dites-le aussi.

Cela fait partie du travail du massothérapeute de s'ajuster aux besoins de ses clients. Dans la mesure du possible, il fera tout pour satisfaire les demandes. Si ce n'est pas possible, il expliquera pourquoi : il a certainement une bonne raison.

Pour connaitre nos services : www.latelierjml.com
Pour lire d'autres articles : www.aupignon.com,
Suivez-nous sur facebook et twitter!

Le manque de motiavation

Même en exerçant le plus beau métier du monde, on peut manquer de motivation. C'est mon cas en ce moment.

Cela ne signifie pas pour autant qu'on n'aime moins ce qu'on fait ou qu'on est sur le point de s'offrir une dépression et qu'il est temps de changer de travail. Généralement, le manque de motivation est causée par divers facteurs :


  • La pluie qui dure depuis plusieurs jours;
  • Le retour d'un congé de maternité;
  • Les rénovations dans le bureau;
  • Etc.
Dans mon cas, je ne me sens pas très bien depuis quelques jours. J'ai un affreux mal de tête et je manque d'énergie.

Quand je manque de motivation, je me pose toujours les 2 questions suivantes : Qu'est-ce que je préfère? Faire ce que je fais ou travailler dans (je nomme des métiers que je déteste vraiment)?

Ça règle mon problème assez vite (mais pas mon mal de tête).

Pour connaitre nos services : www.latelierjml.com
Pour lire d'autres articles : www.aupignon.com
Suivez-nous sur facebook et twitter!

vendredi 11 août 2017

Photo convenue ou non?

Le monde de la photographie, c'est comme le reste : il y a des normes et des conventions. Devons-nous absolument se contraindre à celles-ci? Certains diront, oui, car c'est ce qui fait la différence entre une bonne photo et une photo moche. Je respecte cette idée.

Moi, j'ai tendance à la délinquance. Je n'aime pas trop me plier aux normes et aux conventions. Oui, je les applique... dans une certaine limite... Je pense qu'enfreindre ces règles donne du caractère à certaines photos. Tout dépend du but de l'image et de la démarche en arrière.

Il y a quelques années, j'ai visité l'exposition du World Press Photo lors du mois de la photo à Montréal. La personne qui a remporté le tout premier prix avait présenté une photo ratée : flou de bougé, mal cadrée et on voyait mal le sujet. Le contexte derrière la prise de vue faisait que l'image en question était un chef d'oeuvre.

Les règles nuisent à l'expression libre de votre travail et de votre art? Envoyez paître ces normes et ces conventions. Parfois, la photo parfaite, c'est l'image imparfaite qui a du caractère.

Pour connaître nos services et faire affaire avec nous : www.latelierjml.com

"Tu sens-tu mes noeuds?"

Voilà une question récurrente lors d'un massage.
La réponse est : OUI. Oui, les massothérapeutes sentent les tensions de leur client. Mais! Parfois le lieu de la douleur diffère de celui où se trouve le fameux noeud. Il est donc inutile d'essayer d'aider le thérapeute à trouver vos noeuds à moins que, lui, vous demande de l'aider d'une manière quelconque.
S'il ne sent pas de noeud et que vous vivez un inconfort physique rapporté avant le début du massage (ou même pendant), c'est que la source de l'inconfort se trouve à un autre niveau. Il suffit de faire confiance au "masso" pour vous guider à ce niveau.
Anecdote : Je donnais un cours prénatal privé. Pendant la séance, je montrais au père où se trouvent les faussets du sacrum. La dame faisait un peu de rétention d'eau. Moi, j'ai trouvé les "trous" en quelques secondes. Le futur père a éprouvé beaucoup de difficultés à les trouver. Quand il les a finalement ressenti au bout de ses doigts, il s'est exclamé : "Mais c'est minuscule! Tu as des yeux au bout des doigts ou quoi?!"

Pour en connaître plus sur nos services et pour prendre rendez-vous en ligne : http://www.latelierjml.com/l-atelier-jml---olea--clinique-de-massotherapie-et-de-perinatalite.html


lundi 7 août 2017

Chercher le public qui nous convient

Rester fidèle à soi-même, être vrai en photographie et en arts visuels et médiatiques. C'est une question d'intégrité. Malheureusement, cela implique la recherche du public qui aime notre véracité. Cela demande aussi beaucoup humilité et du "je-m'en-foutisme" face à la critique négative.

Voir nos oeuvres rejetés est parfois difficiles, compromettant et dur sur le moral et sur l'estime de soi.

Mais à force de persévérer et à promouvoir son art, on finit par rencontrer le bon public. Alors, là, c'est extase.

Apprenez-en plus sur mes oeuvres : www.latelierjml.com

Quand les autres sont en vacances, les masso travaillent

Quand la majorité des gens sont en congé, les massothérapeutes dans les spas débordent de travail. C'est une réalité peu mentionnée dans les cours de massothérapie professionnelle. Généralement, dans ces cours, on présente ce métier d'un point de vue fantastique. Et, on occulte certains aspects négatifs comme le fait de travailler quand les autres sont en congé.

Certes, les thérapeutes qui travaillent dans des cliniques multidisciplinaires - comme les bureaux de chiropraticiens - auront droit à leur fin de semaine et aux jours fériés, mais pas les autres qui oeuvrent dans les spas.

Pour celles et ceux qui ont leur bureau à la maison, c'est un peu différent : ils gèrent leur horaire. Mais combien vont réclamer un massage la fin de semaine de Pâques ou le 24 décembre!

Massothérapeutes en devenir pensez-y bien avant votre diplomation! Votre vie de famille en dépend.

Clients aussi pensez-y bien avant de prendre rendez-vous. 😏


Prendre rendez-vous en ligne avec nous et mieux connaitre nos services : http://www.latelierjml.com/l-atelier-jml---olea--clinique-de-massotherapie-et-de-perinatalite.html

Bien des aventures depuis le mois de février dernier

Nous n’avons rien publié sur le blog ni sur le site d’Au/Pignon depuis février. Nous étions pourtant très actifs. Voici un résumé de ce qu...