vendredi 8 septembre 2017

Aider le massothérapeute pendant une manoeuvre


En général, aider le thérapeute à déplacer ou à positionner un membre de votre corps nuit à l'efficacité de la manoeuvre effectuée. Pourquoi?


  1. Le travail sur certains muscles demande un positionnement très précis des membres. Seul le thérapeute est en mesure de juger quand la position est appropriée ou non;
  2. Mais il a fait la même chose de l'autre côté! Il se peut qu'il y ait une variante de l'autre côté, car le besoin est différent d'un côté comparativement à l'autre.
  3. Le thérapeute mobilise parfois un membre afin de juger sa mobilité sans pour autant le mettre dans une position fixe. Si vous faites le mouvement à sa place, son évaluation est faussée;
  4. L'un des buts du massothérapeute est de vous faire lâcher-prise et ainsi vous amener dans une détente plus profonde. Cela passe parfois par une forme de mobilisation (de type vibration, d'oscillation, de rotation ou d'élongation). En aidant, vous faites le contraire, vous contrôlez;
  5. Un autre des buts du massothérapeute est de "défaire" vos noeuds dans vos muscles. En aidant, vous contractez des muscles; habituellement ceux sur lesquels le thérapeute veux travailler. Or, il est beaucoup plus difficile de réduire des tensions musculaires quand ceux-ci sont volontairement contractés.

Il est donc contre-productif d'aider votre massothérapeute. Vous l'aidez beaucoup plus quand vous ne l'aidez pas!


Connaître nos services : www.latelierjml.com
Lire d'autres articles : www.aupingon.com


Bien des aventures depuis le mois de février dernier

Nous n’avons rien publié sur le blog ni sur le site d’Au/Pignon depuis février. Nous étions pourtant très actifs. Voici un résumé de ce qu...