vendredi 29 septembre 2017

Massage : S'cusez, mon ventre gargouille


Outres la normalité des tensions, il y existe 3 phénomènes qui se produisent pendant un massage qui donnent l'impression aux gens qu'ils d'être les seuls à qui ça arrive. Pourtant, ces inconforts sont fréquents.


  • Avoir le nez qui bouche et qui coule lorsque couché sur le ventre, la tête sur l'appuie-tête : c'est dû la position versus la gravité et les points de pression sur les sinus;
  • Avoir le ventre qui gargouille : le système digestif fait un meilleur travail quand on est détendu;
  • Se mettre à rire ou à pleurer dans raison : parfois, sans le vouloir, le massothérapeute dégage des stagnations énergétiques. Ce dégagement se manifeste sous forme de rire ou de pleure.

Connaître nos services : www.latelierjml.com
lire d'autres articles : www.aupignon.com



Intérêt public et intérêt du public

En journalisme, il y a une grande marge entre l’intérêt public et l’intérêt du public. Intérêt public = Ce sont les informations qui d...